TECHNOLOGIE

L’INNOVATION QUI CHANGE TOUT


La traversée de l’air à l’intérieur des tubes s’effectue sur le mode turbulent. De ce fait, nos conditionneurs d’air sont les seuls à obtenir une humidité relative de l’air proche de 100% au soufflage.

Un ventilateur est incorporé au-dessus des tubes. Il est actionné par un moteur à variateur électronique. Ce dernier est logé au centre de l'échangeur dans une enceinte étanche à l'air circulant et refroidie par l'eau froide qui l'entoure.

L’alimentation en eau froide (eau glycolée ou glacée) provient d'un groupe frigorifique extérieur et l’alimentation en eau chaude se fait par le biais de résistances électriques intégrées ou par l’échangeur inclus dans le conditionneur.

conditionneur d'air convertible Air Quality Process


Caractéristiques techniques de notre conditionneur au sol

  1. Ventilateur d’aspiration / diffusion à pattes en plastique.
  2. Bras rotatif horizontal et vertical de lavage en place (NEP / CIP) de la totalité de l’intérieur du conditionneur (ventilateur compris) à 100 % d’efficacité validée par frottis.
  3. Moteur d’entraînement du ventilateur à vitesses variables.
  4. Ouverture (by-pass) augmentant le volume global d’air brassé et réchauffé sans passage dans l’échangeur froid.
  5. Biellette d’ouverture / fermeture manuelle du by-pass.
  6. Logement de moteur étanche (aucun contact avec le flux d’air).
  7. Chambre de ventilation et de refroidissement du moteur.
  8. Batteries d’échangeur chaud et d’échangeur froid, réalisées selon le principe breveté : circulation d’air à l’intérieur de tubes en inox lisses entourés d’eau froide ou chaude.
  9. Enveloppes d’échangeurs étanches en acier inoxydable.
  10. Tube d’alimentation du bras de lavage.
  11. Fond conique pour récupération et évacuation des condensats, particules contaminantes, eaux de lavage, désinfection et rinçage.


Fonctionnement

Les composants du conditionneur d’air traitent un certain volume d'air afin qu'il atteigne la température, l'hygrométrie et la vitesse nécessaires.

  • Ventilation : l'air traverse l'intérieur des tubes aspiré par le ventilateur qui le propulse ensuite dans les locaux.
  • Refroidissement : au contact de la surface d'échange interne, l'air est refroidi et plus ou moins déshumidifié.
  • Condensation : l'eau condensée à l'intérieur des tubes froids s'écoule par gravité dans le fond conique placé sous l'échangeur et s'évacue instantanément à l'extérieur du local.
  • Décontamination : jusqu’à 20% de particules contaminantes piégées à l’intérieur des tubes et évacuées avec des condensats.
  • Réchauffage : si le conditionneur a également une fonction de séchage, l'air traverse les tubes de l'échangeur chaud intégré et se réchauffe à leur contact.
  • Humidification : un système à buses humidisoniques (eau + air comprimé) est intégré à l'appareil. Il bruinise l'eau en gouttelettes microscopiques qui s'homogénéisent avec l'air soufflé circulant et peut le sursaturer.
  • Régulation : un psychromètre breveté de haute précision équipe l'appareil. Il permet de capter et maintenir les variations de températures et de régler l'humidité relative avec précision, y compris dans les valeurs de saturation.
  • Diffusion directe ou par gaine textile : les conditionneurs «plafonniers» et certains conditionneurs « sur pieds » soufflent l’air par leurs plénums incorporés. Les conditionneurs « sur pieds » sont équipés de dômes et gaines synthétiques résistants, légers et lavables.